Bienvenue à tous

Infos | Services | Événements... 

Tél: 04 66 85 60 42

 

 

Le Plan Local d'Urbanisme de Rousson annulé le 19 Mai 2015 par le Tribunal Administratif de Nîmes. Plus d'infos dans l'onglet Habitat - PLU.

Il était une fois Rousson

Il était une fois…une couronne calcaire sur une masse boisée de chênes verts.

La situation privilégiée de ce piton rocheux attira les peuplades préhistoriques. Sans doute servait il aussi de poste d’observation contre l’approche d’un éventuel ennemi. Un travail archéologique a permis la découverte de fonds d’habitations avec monnaies, restes d’amphores, petites haches polies. Ces objets sont exposés au Musée du Colombier à Alès. Plus tard ce bloc rocheux prit le nom de Castellas à cause des ruines d’un château médiéval dont on peut voir encore quelques vestiges.

Il avait un rôle protecteur et des générations de paysans, maçons, forgerons qui avaient façonné ce vaisseau de pierre quittaient leur hameau de Brissac, Ségoussac, Canabias, Aubessas, Cameyras ou la Verrière pour « gravir la colline avec précipitation, au son des cloches de Saint Martin… Car dès le XIIème siècle avait commencé la construction de l’église romane sur la face sud du Castellas alors que dans la plaine les portes des hameaux s’ouvraient pour favoriser les échanges. D’après les Cahiers de Doléances de 1789, on sait que Rousson comptait 140 feux. C’est au XIX ème siècle que le lieu dit Le Plateau devint le point d’attache des Roussonnais…mairie, école, église, café…cimetière, et dans la plaine : le travail, avec des agriculteurs, des artisans côté Saut du Loup, des ouvriers mineurs côté Pont d’Avène. La proximité des mines de la Vallée de l’Auzonnet fut à l’origine de cette différenciation de population.

1980…….1900 habitants
1984……..2700 habitants
2002……..3200 habitants
2011.........3600 habitants sur 3200 hectares

Hameaux anciens et mas disséminés dans la plaine témoignent du passé rural de la commune. Le CD 904 drainant de part et d’autre de nombreuses maisons est lié au développement minier dont on connait le destin tragique. Mais depuis les années 50, les fumées de l’usine Peychiney s’élèvent dans le ciel salindrois et une partie de la population roussonnaise va être liée à ce développement. Les premiers lotissements (Les Blès) marquent la politique volontariste des années 70-80 pour dynamiser la commune et lui donner un élan associatif, culturel et sportif. Et le cœur de Rousson bat aujourd’hui à proximité des écoles, de la mairie, des équipements culturels et sportifs, de l’église Saint Michel (bâtie en 1954), le tout ayant été rassemblée pour l’amélioration du cadre de vie des Roussonnaises et des Roussonnaises qui n’en oublient pas pour autant la richesse de leur patrimoine.

Médiathèque

Espace Jean Jaurès 30340 ROUSSON
Tel : 04 66 85 98 44 / 04 66 85 98 45
Email : Cliquez sur contact en page d'accueil puis l'onglet service culturel 
Horaires d’ouverture :
Mardi : de 9h à 12h et de 16h à 18h
Mercredi : de 10h à 12h et de 14h à 18h
Jeudi : de 9h à 12h et de 16h à 18h
Vendredi : de 14h à 18h
Samedi : de 9h à 12h

Agence postale

Espace Jean Jaurès 30340 ROUSSON
Horaires d’ouverture du lundi au samedi de 8h30 à 12h

Tél. 04.66.85.81.33 

Services municipaux

Espace Jean Jaurès 30340 ROUSSON
Tel : 04 66 85 60 42 / Fax : 04 66 85 84 64
Email : Cliquez sur l'onglet Contact en page d'accueil

Horaires d’ouverture du lundi au vendredi 8h – 12h et 13h30 – 17h30
Samedi de 11h à 12h

Mairie de Rousson - Espace Jean Jaurès - 30340 ROUSSON

Conception & Réalisation Régis CAMPOS - Vivre en Cévennes